Denis Ranque ne s’intéresse pas à Areva

le 20/12/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Cité comme successeur potentiel d'Anne Lauvergeon à la tête d'Areva, le président de Technicolor, Denis Ranque, a démenti être intéressé par le poste, dans le Journal du Dimanche. Le deuxième mandat d'Anne Lauvergeon à la présidence du directoire du groupe nucléaire public arrive à son terme en juin prochain.

A lire aussi