Oracle évalue le préjudice causé par SAP

le 09/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Larry Ellison, directeur général d'Oracle, a accusé lundi SAP, son rival de toujours dans le domaine des logiciels d'entreprise, de l'avoir spolié de 4 milliards de dollars dans le cadre d'une affaire de violation de la propriété intellectuelle. Le cofondateur du groupe américain s'est exprimé dans le cadre d’un procès qui captive la Silicon Valley. Le groupe allemand, premier éditeur de logiciels européen, a plaidé coupable pour vols de fichiers Oracle perpétrés par sa filiale, aujourd'hui fermée, TomorrowNow. Mais il estime ne devoir verser tout au plus que quelques dizaines de millions de dollars de dommages et intérêts alors qu’Oracle réclame au moins 2,3 milliards de dollars. Le procès, très suivi par les acteurs du secteur technologique, est pimenté par la volonté d'Oracle de faire venir au procès Leo Apotheker, président du directoire de SAP au moment des faits et tout récent directeur général de Hewlett-Packard.

A lire aussi