Fausse note

le 07/07/2022 L'AGEFI Hebdo

Deezer a décidément bien du mal à vendre sa petite musique en Bourse. Après une introduction annulée en 2015, à une époque où le modèle économique du streaming musical suscitait encore des doutes, le groupe français s’est rabattu sur un Spac pour se coter à Paris. Pas vraiment une garantie de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi