Commissaires aux comptes, le tournant

le 06/06/2019 L'AGEFI Hebdo

Leur certification des comptes n’est plus obligatoire dans les PME, mettant la profession au défi de trouver des relais d’activité.

Commissaires aux comptes,  le tournant
(AdobeStock)
La loi Pacte porte un coup rude aux commissaires aux comptes (CAC). Dorénavant, seules les entreprises dépassant deux des trois seuils prévus (8 millions d’euros de chiffre d’affaires, 4 millions d’euros de bilan, 50 salariés) devront obligatoirement faire intervenir au moins un CAC dans leur...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi