Les CAC préparent de nouvelles prestations pour les entreprises

le 09/05/2019 L'AGEFI Hebdo

La loi Pacte élargit les possibilités de services connexes, tout en relevant le seuil d’obligation pour nommer un commissaire aux comptes.

La loi PACTE ouvre aux commissaires aux comptes (CAC) le champ des possibilités en leur permettant d’engager de nouvelles missions, à l’instar des pratiques européennes. Ils vont pouvoir offrir des services connexes, en tant que conseil – au sens de l’audit – auprès d’entreprises qui ne sont pas...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi