Infrastructures

Les acteurs s’engagent dans les pays émergents

le 22/11/2018 L'AGEFI Hebdo

A la recherche d’opérations et de rentabilité, les industriels et les financiers élargissent leurs cibles.

Avec le barrage de Nachtigal, au Cameroun, EDF International vient de décrocher le développement du plus grand projet hydroélectrique privé d’Afrique, pour un montant total de 1,2 milliard d’euros. Le groupe français veut multiplier par trois sa base d’actifs d’ici à 2030 (par rapport à 2015). L...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi