Vaste projet de nouveaux transports publics sur les rails

le 15/04/2010 L'AGEFI Hebdo

Squelette de ce projet gigantesque, un nouveau réseau de transports desservira les territoires économiques du Grand Paris entre eux, mais aussi avec Paris, les gares TGV et les aéroports afin de renforcer le lien avec l’étranger. Pas moins de 130 kilomètres de lignes de métro automatique permettront de rejoindre, depuis l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, La Défense ou le centre de Paris en moins de 30 minutes. Relier l’aéroport d’Orly à la gare de Lyon se fera en 25 minutes, Villejuif à Noisy-Champs en une petite demi-heure et les deux aéroports internationaux en moins d’une heure. Il est également prévu de rejoindre directement La Défense ou le centre de Paris, depuis l’aéroport Charles de Gaulle, en passant par le quartier Pleyel à Saint Denis, futur

hub métropolitain où est envisagée la création d’une nouvelle gare TGV, elle-même située… à 10 minutes de La Défense par le nouveau réseau de métro. Mais le financement d'un tel projet reste en suspens. « Il relèvera sans doute d’un partenariat public/privé (PPP), la puissance publique (Etat, collectivités) n’ayant pas les fonds nécessaires pour pourvoir à une dépense estimée entre 20 et 25 milliards d’euros », avance Maurice Gauchot, président-directeur général de CB Richard Ellis (CBRE) France. Premier coup de pioche en 2012. Le métro automatique devrait être mis en service en 2023.

Retrouvez sur le sujet la vidéo de Jean-Luc Laurent

A lire aussi