Un nouveau souffle pour l'emploi

le 30/09/2010 L'AGEFI Hebdo

Leurs collaborateurs redeviennent infidèles, et les cabinets s’en réjouissent.

« Le turnover est déjà remonté à 12-13 % au printemps, mais pas encore à son niveau antérieur de 20 % », constate Yves Nicolas, directeur général de l’audit de PricewaterhouseCoopers. En 2010-2011, ce réseau va recruter 600 personnes en contrat à durée indéterminée (CDI), soit 100 de plus que l’an dernier. Mazars table sur 350 CDI, soit 50 de plus pour renforcer le pôle conseil, et Deloitte en attend également un peu plus, entre 800 et 1.000. KPMG est le seul à avoir revu ses objectifs à la baisse, avec 500 embauches programmées. Ernst & Young prévoit 500 CDI comme en 2009-2010, mais il avait alors bouclé un plan de 307 départs volontaires pour créer un appel d’air. Sa proportion de stagiaires est également inférieure à celle de ses pairs : ils représentent 90 % des nouvelles recrues contre 80 % en moyenne.

A lire aussi