Valneva voit 36 millions de dollars liés à son vaccin Ixiaro lui échapper

le 18/08/2022

Le département américain de la Défense n'exercera pas l'option pour la fourniture de 250.000 doses du vaccin de Valneva.

Injection de vaccin anti-Covid
A la Bourse de Paris, l’action Valneva reculait de 1% jeudi en début de matinée.
(Crédit European Union)

Valneva a annoncé jeudi que le département américain de la Défense (DoD) avait décidé de ne pas exercer la deuxième option annuelle du contrat pour la fourniture d'Ixiaro, le vaccin de la société de biotechnologie du vaccin contre l'encéphalite japonaise.

«Compte tenu de l'impact passé et actuel de la pandémie de Covid-19 sur les opérations du DoD, le DoD considère que ses niveaux d'approvisionnement existants en Ixiaro sont suffisants pour répondre à ses besoins actuels», a indiqué Valneva dans un communiqué.

La valeur minimale totale du contrat d'approvisionnement existant était d'environ 118 millions de dollars, soit 116 millions d'euros, en supposant l'exercice de la deuxième option annuelle, «qui avait une valeur minimale d'environ 36 millions de dollars pour 250.000 doses», a précisé Valneva.

Pas d'impact en 2022

La décision du DoD ne devrait avoir «aucun impact» sur les prévisions du groupe pour 2022, a estimé Valneva, qui continuera à livrer son vaccin jusqu'au quatrième trimestre de cette année à l'administration américaine.

Le DoD a tout de même «fait part de son intérêt pour la négociation d'un nouveau contrat d'approvisionnement en 2023, une fois que les stocks reviendront à des niveaux normaux», a ajouté Valneva.

Le DoD utilise depuis 2010 le vaccin de Valneva contre l'encéphalite japonaise pour son personnel déployé dans les régions où cette maladie infectieuse meurtrière est endémique, a expliqué Valneva. 

Sur le même sujet

A lire aussi