Sanofi subit un revers dans le cancer du sein

le 17/08/2022

Le laboratoire va arrêter les développements de son traitement amcenestrant contre le cancer du sein. L'action Sanofi poursuit son repli.

Siège de Sanofi, rue de la Boétie à Paris.
Le titre Sanofi recule de 10% en une semaine.
(Photo Sanofi.)

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé mercredi mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l'amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes par voie orale.

«Cette décision repose sur les résultats d'une analyse intermédiaire pré-spécifiée des données de l'essai de phase 3 AMEERA-5 qui a évalué l'amcenestrant en association avec du palbociclib, comparativement au létrozole en association avec du palbociclib, chez des patientes atteintes d'un cancer du sein au stade avancé», a expliqué Sanofi dans un communiqué.

Un comité indépendant de suivi des données a constaté que, comparativement au groupe témoin, l'amcenestrant en association avec du palbociclib n'avait pas atteint le seuil pré-spécifié justifiant la poursuite du traitement et a donc recommandé l'arrêt de l'essai.

Sanofi compte toutefois continuer d'évaluer les données de l'essai et «prévoit de communiquer prochainement ses résultats à la communauté scientifique». Toutes les autres études consacrées à l'amcenestrant, en particulier dans le traitement du cancer du sein au stade précoce (AMEERA-6), seront arrêtées.

En mars dernier, Sanofi avait prévenu que l'essai clinique AMEERA-3 de phase 2 concernant l'amcenestrant, mené chez des patientes présentant un cancer du sein au stade avancé ou métastatique, n'avait pas atteint son critère d'évaluation primaire, à savoir l'amélioration de la survie sans progression, par rapport au traitement endocrinien standard.

L'action Sanofi, à la peine depuis quelques jours, reculait de 4% à la Bourse de Paris mercredi matin.

Sur le même sujet

A lire aussi