Wall Street applaudit les résultats de Walmart et Home Depot

le 16/08/2022

Les deux groupes de distribution américains ont publié des comptes trimestriels supérieurs aux attentes. Walmart a relevé ses prévisions après les avoir abaissées en juillet.

Le distributeur américain Walmart,  leader mondial de la distribution
En début de séance mardi, l’action Walmart bondit de 5%.
(Image par jimaro morales de Pixabay)

Les actions Walmart et Home Depot s'inscrivent en hausse mardi à la Bourse de New York, après la présentation par ces deux distributeurs de résultats trimestriels particulièrement attendus par le marché.

En début de séance, l'action Walmart s'adjugeait 5,1%, à 139,42 dollars, alors que le titre Home Depot avançait de 1,7%, à 320 dollars.

Les investisseurs attendaient avec impatience les annonces de ces deux géants de la distribution, dans un contexte économique caractérisé par une forte inflation et trois semaines après l'avertissement lancé par Walmart sur ses comptes du trimestre écoulé, qui s'est achevé fin juillet, et de l'exercice 2022-2023. Le distributeur avait alors expliqué que la hausse des prix du carburant et de l'alimentation poussait les ménages américains à rogner sur leurs dépenses.

Mieux que prévu

Mardi, Walmart a rassuré le marché en rehaussant sa prévision de bénéfices pour son exercice 2022-2023, qui s'achèvera fin janvier. Pour la période, ses dirigeants anticipent maintenant un recul de 9% à 11% du bénéfice par action (BPA) ajusté, alors qu'ils tablaient précédemment sur une baisse de 11% à 13%.

Aussi, le groupe basé dans l'Arkansas a fait état d'un chiffre d'affaires et d'un BPA ajusté supérieurs aux estimations des analystes au titre du trimestre achevé fin juillet. Sur la période, le BPA ajusté est ressorti à 1,77 dollar (-0,6%), au-dessus du montant de 1,62 dollar attendu par les intermédiaires financiers recensés par FactSet, et le chiffre d'affaires de 152,86 milliards de dollars (+8,4%) a dépassé les 150,99 milliards de dollars qu'escomptait le consensus.

Selon Naeem Aslam, analyste chez AvaTrade, Walmart a «impressionné les investisseurs» avec ses annonces. Les attentes des analystes pour le trimestre écoulé du distributeur étaient «prudentes», nuance toutefois JPMorgan.

Target, Lowe's et Kohl's passeront bientôt au révélateur

De son côté, Home Depot a confirmé mardi ses objectifs financiers pour l'exercice 2022-2023, qui s'achèvera fin janvier, et a publié un bénéfice net de 5,05 dollars par action au titre du deuxième trimestre (+11,5%), supérieur aux prévisions des analystes (4,95 dollars). Mais la chaîne de magasins de bricolage a, dans le même temps, indiqué que le nombre de transactions avait diminué de 3% sur un an au cours du trimestre, soit le cinquième trimestre consécutif de recul. Cette mauvaise série explique que le titre Home Depot progresse moins fortement que celui de Walmart mardi.

Aussi, concernant Home Depot, Naeem Aslam considère que le marché s'interroge sur le caractère durable de la demande en matériaux pour la construction de maisons, dans un contexte marqué par la faiblesse de la consommation des ménages et par la hausse des taux d'intérêt. JPMorgan regrette pour sa part que les dirigeants n'aient pas relevé leurs objectifs pour l'ensemble de l'exercice après la présentation de comptes trimestriels «robustes».

Pour 2022-2023, Home Depot s'attend notamment à une croissance d'environ 3% de son chiffre d'affaires en données publiées comme en données comparables, ainsi qu'à une hausse de son BPA proche de 5%.

Toujours dans le secteur de la distribution aux Etats-Unis, les investisseurs seront particulièrement attentifs à la publication des résultats trimestriels de Target et de Lowe's, mercredi, puis de Kohl's, jeudi.

«L'attention se portera sur le niveau des stocks, les marges et le pouvoir de fixation des prix, mais il s'agira aussi de savoir si les consommateurs dépensent encore pour des produits discrétionnaires, ou si leur salaire est entièrement consacré à l'alimentation et à l'énergie», prévient Esty Dwek, responsable des investissements chez FlowBank. 

Sur le même sujet

A lire aussi