Lhyfe rejoint la Bourse malgré les conditions adverses

le 21/05/2022

L'action du producteur d’hydrogène vert a ouvert en hausse pour ses premiers pas sur Euronext Paris lundi. Les 110 millions d’euros levés permettront à Lhyfe de financer sa croissance, que les dirigeants prévoient explosive.

Lhyfe rejoint la Bourse malgré les conditions adverses
Après l’opération, la capitalisation de Lhyfe dépasse 400 millions d’euros.
(Vincent Deby)

«Lhyfe relance les introductions en Bourse en Europe», se réjouissent Jonathan Banet, en charge de la syndication actions, et Laurent Danino, directeur exécutif SECM, chez Natixis CIB, une des banques cheffes de file de l’opération. Selon eux, il s’agit de la première introduction avec offre au public (IPO) européenne depuis que la guerre a éclaté en Ukraine, en février dernier.

Dans des conditions de marché difficilesle producteur d’hydrogène vert a réussi à lever 110 millions d’euros, pouvant être portés à 124 millions avec l’option de surallocation. Pour Laurent Danino, «99% des IPO lancées dans les circonstances actuelles ne seraient pas allées jusqu’au bout».

200 millions en 2026

Le groupe a toutefois dû se contenter d’un prix de 8,75 euros par action, fixé en bas de fourchette, ce qui implique une plus forte dilution pour les actionnaires existants de l’entreprise compte tenu de la structure de l’opération. En conséquence, les dirigeants ont préféré ne pas exercer la clause d’extension qui aurait pu leur permettre de lever 16,5 millions d’euros supplémentaires.

«Nous pourrons atteindre nos objectifs 2026 avec les 110 millions d’euros obtenus. Exercer la clause d’extension pourrait se révéler plus coûteux en termes de dilution aujourd’hui que dans quatre ans», explique Matthieu Guesné, fondateur et directeur général de Lhyfe. La société, qui développe, construit et opère des unités de production d’hydrogène renouvelable, vise 200 millions d’euros de ventes en 2026, contre… 197.000 euros l’an dernier.

Le groupe revendique 93 projets actuellement dans les tuyaux et il devrait pouvoir compter sur un environnement particulièrement favorable en Europe pour les mener à bien. La Commission européenne a annoncé, le 18 mai, viser un objectif de production de 10 millions de tonnes d’hydrogène vert en 2030, contre «presque rien aujourd’hui», précise Matthieu Guesné.

Des milliers d'actionnaires individuels

Ces perspectives expliquent sans doute l’appétence des investisseurs malgré la forte volatilité des marchés. Selon nos informations, plusieurs milliers de particuliers ont participé à l’opération. «Un peu moins de 50% des investisseurs institutionnels sont français, suivis des Britanniques et des Américains, et il s’agit en majorité d’investisseurs de long terme», indique Jonathan Banet.

Lhyfe a fait ses premiers pas en Bourse lundi 23 mai sous forme de «promesses» d’actions. A 9h10, le titre progressait de 2%, à 8,9 euros. Il pourrait bientôt être rejoint par le spécialiste du streaming vidéo Broadpeak, qui souhaite se coter sur Euronext Growth en juin prochain.

Sur le même sujet

A lire aussi