L’Italie vend cher ses fréquences 5G

le 03/10/2018

Les enchères sur les fréquences de téléphonie mobile ont rapporté 6,55 milliards d'euros. Pour Iliad, la facture sera de 1,193 milliard d'euros.

L’Italie vend cher ses fréquences 5G

Le gouvernement italien a annoncé mardi dans la nuit que ses adjudications de fréquences de téléphonie mobile 5G avaient rapporté 6,55 milliards d'euros. Le prix est très supérieur à l'objectif minimal de 2,5 milliards que s'était fixé le ministère de l'Industrie.

Telecom Italia (TIM) a dit qu'il avait dépensé 2,407 milliards d'euros dans ces enchères, une sortie de fonds susceptible d'augmenter son endettement. Le concurrent Vodafone a dépensé autant, soit 2,4 milliards d'euros. L'opérateur télécoms Iliad, maison-mère de Free, a annoncé pour sa part mercredi que sa filiale italienne Iliad Italia avait remporté 10 MHz (megahertz) dans la bande de fréquences 700 MHz, 20MHz dans la bande de fréquences entre 3,6 et 3,8 GHz (gigahertz) et 200 MHz dans la bande de fréquences 26,5-27,5 GHz.

Pour acquérir ce portefeuille, Iliad a engagé un montant total de 1,193 milliard d'euros, dont les décaissements seront étalés jusqu'en 2022 de la façon suivante : 143 millions en 2018, 6 millions en 2019, 34 millions en 2020, 17 millions en 2021 et 993 millions en 2022.

Ce calendrier de paiement permet au groupe «d'aligner les décaissements avec le développement des activités mobiles d'Iliad Italia» et «de limiter les décaissements à 201 millions d'euros sur la période 2018-2021», fait valoir Iliad. Le groupe pourra également «maintenir une structure financière et une liquidité solides au niveau du groupe sur la période 2018-2022, assurées par la génération importante de trésorerie à venir des activités françaises à partir de 2020», ajoute-t-il.

A lire aussi