Pirelli en route pour la Bourse

le 04/09/2017

Le pneumaticien a déposé le 1er septembre un dossier de ré-introduction en Bourse de Milan.

Trading sur la Bourse américaine
(Photo Nyse.)

Le pneumaticien Pirelli a annoncé, lundi, avoir déposé le 1er septembre un dossier de ré-introduction en Bourse de Milan, comptant placer sur le marché jusqu'à 40% de son capital d'ici le mois prochain.

Le cinquième fabricant mondial du secteur avait été retiré de la Bourse de Milan en 2015, à la suite d'une OPA obligatoire lancée par Marco Polo, fonds d'investissement contrôlé par China National Chemical.

A la suite de l'IPO et à partir de la certification des comptes de 2018, Pirelli compte consacrer 40% de son bénéfice net au versement de dividendes.

Le fabricant de pneus avait dit en avril que ChemChina allait réduire sa participation en deçà des 50% "pour un plus grand succès de l'IPO". Le groupe public chinois détient 65% dans Marco Polo International Italy, l'unique actionnaire de Pirelli.

Camfin, un holding italien qui compte au nombre de ses investisseurs le patron du groupe, Marco Tronchetti Provera, et les banques UniCredit et Intesa Sanpaolo, possèdent 22,4%. Un fonds d'investissement liés au russe Rosneft détient le reste.

Pirelli s'est concentré ces dernières années sur le marché des pneus haut de gamme destinés à des marques comme Mercedes, Audi et BMW. Au titre du premier trimestre 2017, Pirelli, dont l'activité pneus industriels a été transférée au groupe chinois Aeolus , filiale de ChemChina, a publié un chiffre d'affaires de 1,34 milliard d'euros et un bénéfice brut de 270,3 millions d'euros. Les ventes de pneus haut de gamme ont représenté 67,8% du chiffre d'affaires global du fabricant.

Sur le même sujet

A lire aussi