L’avis de… Nicolas Castex, directeur général de Citigate Dewe Rogerson France

« Des professionnels confrontés à la méfiance des investisseurs »

le 27/11/2014 L'AGEFI Hebdo

« Des professionnels confrontés à la méfiance des investisseurs »
Nicolas Castex, directeur général de Citigate Dewe Rogerson France
(DR)

Quels enseignements tirez-vous de votre dernière étude sur l’évolution des pratiques des responsables des relations investisseurs ?

Les contraintes réglementaires impactent de plus en plus le métier des responsables des relations investisseurs qui évoluent dans le secteur financier. Ces derniers doivent en effet faire preuve de pédagogie pour expliquer en quoi la réglementation influence le compte de résultat. L’étude montre également que, dans un environnement chahuté, les responsables des relations investisseurs des banques sont confrontés plus qu’ailleurs à la méfiance des investisseurs qui n’hésitent plus à contester un certain nombre de points, notamment en matière de rémunération des membres des conseils d’administration.

Comment cette double pression de la réglementation et des investisseurs se traduit-elle ?

Elle a permis de faire émerger des bonnes pratiques que l’on n’observe pas toujours dans d’autres secteurs. Par exemple, la plupart des banques sondent désormais leurs actionnaires institutionnels sur des projets de résolution avant leur assemblée générale afin d’instaurer avec eux un échange constructif. Les responsables des relations investisseurs dans les banques se distinguent aussi par une volonté plus marquée de mieux encadrer et de mieux préparer la communication financière.

A lire aussi