Rencontre avec… Philippe Maupas, président du CFA Society France

«Un nombre élevé de candidats en France, près de 3.000 en 2014»

le 17/07/2014 L'AGEFI Hebdo

«Un nombre élevé de candidats en France, près de 3.000 en 2014»
Philippe Maupas, président du CFA Society France
(DR)

Combien de membres avez-vous en France ?

Nous avons 700 membres, dont 630 détenteurs de la certification Chartered Financial Analyst (CFA) et 70 candidats à l’un des trois niveaux de l’examen. Nous sommes présents en France depuis 1998, la notoriété du programme CFA a augmenté au fil des ans.

Justement, qui sont les candidats français qui s’inscrivent au CFA ?

En majorité, des gérants de portefeuille et des analystes financiers. Depuis quelques années, afin de faire connaître davantage le CFA, nous avons noué des partenariats avec huit grandes écoles et universités françaises comme HEC, Paris-Dauphine, l’ESCP Europe, etc. qui ont inclus dans leurs cours de finance une part importante du programme CFA.

Au niveau mondial, quelles zones géographiques drainent le plus de candidats au CFA ?

L’Asie-Pacifique génère 44 % de nos candidats, contre 33 % pour l’Amérique du Nord, 16 % pour l’Europe, 5 % pour le Moyen-Orient et l’Afrique et 2 % pour l’Amérique latine. Le poids de l’Asie croît, pour des raisons économiques et démographiques. A l’examen de juin 2014, 42 % du total des inscrits, soit plus de 63.000 candidats aux trois niveaux, venaient de cette zone. On notera le nombre élevé de candidats en France : près de 3.000 aux sessions de décembre 2013 et juin 2014.

A lire aussi