L’avis de… Frédéric Hatsadourian, senior manager de la division banque et assurance de Robert Walters

« Fidéliser leurs collaborateurs à long terme »

le 16/10/2014 L'AGEFI Hebdo

« Fidéliser leurs collaborateurs à long terme »
Frédéric Hatsadourian, senior manager de la division banque et assurance de Robert Walters
(DR)

Comment évoluent les rémunérations dans la banque de détail ?

La tendance est à une diminution du montant de la prime variable dans les banques de réseau, et quand elle est versée, elle reste très modérée. Les candidats raisonnent de plus en plus en termes de « package » de rémunération qui inclut le salaire fixe, la prime variable, l’intéressement & participation, les actions gratuites… Des avantages en nature peuvent aussi exister, comme la voiture de fonction pour les commerciaux itinérants, la formation rémunérée… Les banques cherchent des moyens de fidéliser leurs collaborateurs à long terme.

Où en sont les recrutements ?

Le recrutement repart dans les réseaux après trois années très calmes. Les embauches sont en hausse de 20 % à 25 %. Les collaborateurs bougent en moyenne tous les trois à quatre ans, et nous y sommes, d’où ce mouvement de reprise qui concerne la province comme Paris et l’Ile-de-France. Pour les candidats, même si la rémunération demeure un élément de motivation, il n’est plus le seul. Les banques offrent aussi des perspectives de carrière, de mobilité (fonctionnelle ou géographique). C’est un secteur dans lequel on peut se projeter car il y a une culture du parcours de carrière.

A lire aussi