La certification du CFA attire les financiers français

le 04/09/2014 L'AGEFI Hebdo

Malgré l’investissement en temps et sur le plan financier qu’elle exige, la certification du Chartered Financial Analyst (CFA) attire les financiers français. Aux examens de juin pour le niveau 3 du CFA (dernier niveau avant l’obtention du diplôme), 1.671 candidats se sont présentés en France. Dans un contexte difficile pour l’emploi sur la Place financière de Paris, le CFA est un moyen pour les professionnels de valoriser leurs compétences afin de favoriser leur évolution interne ou au sein d’une autre entreprise. En Europe continentale, l’Hexagone se situe en première position, devant l’Allemagne (1.563 candidats) et la Suisse (1.348). Mais le taux de réussite est faible : il a été de 54 % pour les 26.882 candidats au niveau 3 dans le monde.

A lire aussi