Partenariat

Dossier

Comment bien se positionner face à la vague 2/4 : Se couvrir contre la volatilité

Natixis Investment Managers
Comment bien se positionner face à la vague 2/4 : Se couvrir contre la volatilité

La volatilité sur les marchés au premier trimestre a montré que certaines classes d’actifs étaient plus résilientes que d’autres face aux chocs de marché. Alors que la vague de contaminations au Covid-19 reprend de la vigueur en France, comment bien positionner son portefeuille pour ne pas répéter les mêmes erreurs ?

Nous vous proposons pendant quatre semaines de découvrir quatre solutions d’investissement qui ont relativement mieux résisté lors du pic de volatilité du premier trimestre : le Private Equity en se concentrant sur les entreprises de taille intermédiaire, tout en offrant une large diversification en Europe, aux Etats-Unis et en Asie, les stratégies de couverture contre la volatilité en évitant les coûts de portage prohibitifs, les actions internationales ESG lorsqu’elles sont allouées en cœur de portefeuille grâce à une exposition à des tendances de long terme, les prêts à effet de levier octroyés à des entreprises ayant des activités non cycliques et résilientes leur permettant de mieux traverser les différents cycles économiques.

.

Les stratégies de couverture contre la volatilité : de la théorie à la pratique

En 2020, les stratégies d’achat de volatilité ont été particulièrement payantes. Mais ce n’est pas aussi simple que d’acheter le VIX.

Points clés :

  • Si vous étiez acheteur de volatilité au premier trimestre 2020, votre portefeuille est probablement en bien meilleure situation que la moyenne. Il faut cependant se garder d’adopter une vision simpliste des moyens de se protéger contre la volatilité.
  • Le coût du portage des stratégies de volatilité est tel que se tromper sur une longue période peut s’avérer très coûteux. Certains investisseurs tentent d’éviter ce coût de portage grâce au market timing, mais les chocs de volatilité sont aujourd’hui plus rapides et plus intenses que par le passé. Il est donc dangereux d’essayer d’anticiper les corrections du marché.
  • La stratégie Long Volatility de Seeyond protège contre la volatilité du marché actions sans impliquer des coûts de portage aussi importants et sans essayer de deviner les mouvements du marché. Une couverture efficace de la volatilité permet aux investisseurs d’augmenter leur risque sur d’autres pans de leur portefeuille afin de maximiser les performances.

Retrouvez l'intégralité de l'analyse de Simon Aninat, Gérant de portefeuille Sénior chez Seeyond