Le superviseur durcit le ton sur les frais de l’assurance vie

le 06/12/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution pourrait émettre une recommandation dans les six prochains mois. Elle précise ses conditions aux assureurs et distributeurs.

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), organe de supervision français de la banque et de l’assurance
L’ACPR estime que les assureurs n’en font pas assez sur la transparence et la justification des frais de l’assurance vie.
(Siège de l’ACPR © Arnaud Kehon)
L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) tape du poing sur la table. L’organe de supervision français de la banque et de l’assurance estime que les assureurs n’en font pas assez sur la transparence et la justification des frais de l’assurance vie, un marché à 1.800 milliards d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi