HSBC vend ses activités canadiennes à RBC pour 10 milliards de dollars

le 29/11/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La banque compte près de 780.000 clients au Canada. L'opération devrait engendrer un gain net de 5,7 milliards de dollars.

HSBC vend ses activités canadiennes à RBC pour 10 milliards de dollars
En Bourse, HSBC grimpe de 10% depuis le début de l’année.
(Bloomberg)

La banque britannique HSBC a annoncé mardi un accord portant sur la cession de ses activités au Canada. L'acquéreur est la Royal Bank of Canada (RBC) pour 13,5 milliards de dollars canadiens en cash, soit un peu plus de 10 milliards de dollars et presque autant d'euros.

HSBC a indiqué que cette cession engendrerait un gain avant impôt avoisinant les 5,7 milliards de dollars américains. Elle devrait aussi améliorer le ratio de solvabilité CET1 de la banque d'environ 130 points de base. Une partie des gains pourrait être rendue aux actionnaires sous la forme de dividende exceptionnel et/ou de rachats d'actions à partir de début 2024, a indiqué la banque dans son communiqué. 

«Nous avons décidé de vendre suite à un examen approfondi de l'entreprise, qui a évalué sa position relative sur le marché canadien et son adéquation stratégique au sein du portefeuille de HSBC, et a conclu qu'un surplus de valeur significatif pouvait être tiré de la vente de l'activité.», a indiqué Noel Quinn, directeur général de HSBC.

L'action monte

HSBC détient environ 130 succursales au Canada et y compte près de 780.000 clients. L'opération devrait être finalisée à la fin 2023, a précisé HSBC.

La banque avait indiqué en octobre dernier qu'elle envisageait une cession de ses activités canadiennes alors qu'elle est mise sous pression par son actionnaire Ping An. Ce dernier réclame la scission des activités asiatiques du groupe, moteur de ses profits, pour les soustraire au superviseur britannique.

A la Bourse de Londres, l'action HSBC montait de 4% en milieu de journée. De son coté, RBC reculait de 1%.

Sur le même sujet

A lire aussi