Bankinter est prête à contester la taxe exceptionnelle sur les banques en justice

le 29/11/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque espagnole compte s’acquitter de son dû avant de déposer un recours. Ses concurrentes étudient également cette option.

La Banque d’Espagne vient d’imposer un nouveau tour de vis comptable. Angel Navarrete/Bloomberg

La fronde des banques espagnoles contre la taxe exceptionnelle que le gouvernement veut leur imposer continue. Alors que le texte a reçu la semaine dernière le feu vert des députés et doit encore être examiné par le Sénat, la directrice générale de Bankinter s’est montrée très claire  lundi. La banque espagnole paiera son dû car «nous n'avons pas d'autre choix que de nous y conformer». Mais elle contestera la taxe en justice dès «le jour suivant», a déclaré María Dolores Dancausa, lors des Rencontres Financières organisées par KPMG et le journal Expansion. «Nous allons le faire car il nous semble qu'il s'agit d'une taxe injuste, discriminatoire et confiscatoire qui ne répond à aucune justification technique», a-t-elle ajouté. Les banques concurrentes (Santander, BBVA, Caixabank, Sabadell) étudient également la possibilité d’un recours mais se montrent, pour l’heure, plus réservées.

Sur le même sujet

A lire aussi