La réforme de l’assurance récolte entre dans une délicate phase de mise en œuvre

le 04/10/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Plusieurs décrets doivent encore compléter le nouveau dispositif. Les assureurs continuent de travailler sur le groupement de co-réassurance.

moisson d’un champ de blé
Moins de 20% des agriculteurs français sont couverts par l’assurance multirisques climatiques des récoltes.
(Crédit European Union)
Nouvelle donne. En validant le décret fixant les paramètres chiffrés pour les trois prochaines années, le Comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) a fait passer la réforme de l’assurance récolte, qui doit entrer en vigueur dès le 1er janvier 2023, à une nouvelle étape. «Le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi