La facture des clients bancaires fragiles diminue

le 23/06/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les chiffres du rapport de l'Observatoire de l'inclusion bancaire 2021 sont bons. Mais la Banque de France met en garde contre les nouveaux risques du paiement fractionné.

La Banque de France
La Banque de France égratigne le BNPL mais propose plusieurs bonnes pratiques à mettre en œuvre.
Des chiffres qui tombent à point nommé. Alors que Bercy est tenté de demander aux banques un nouvel effort sur leurs tarifs pour préserver le pouvoir d’achat des Français les plus fragiles, la Banque de France a publié mercredi le rapport annuel de l’Observatoire de l’inclusion bancaire (OIB). En...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi