Les banques françaises devront soumettre leurs dirigeants au feu vert préalable de la BCE

le 29/04/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Bruxelles veut harmoniser les règles concernant les nominations de cadres dirigeants, au grand dam des banques françaises.

la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort.
Les administrateurs et cadres dirigeants des dix banques «significatives» hexagonales seront soumis une approbation ex ante de la BCE.
(Crédit ECB Robert Metsch.)
Les banques françaises ne feront plus exception dans le paysage européen. C’est ce que souhaite la Commission européenne qui profite de la mise en œuvre des dernières réformes de Bâle 3 pour harmoniser les règles de gouvernance sur le continent. Son projet de directive CRD6, publié en octobre...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi