Des banques françaises solides face à la guerre en Ukraine

le 31/03/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les cinq grandes banques de l’Hexagone disposent, en cumulé, d’un coussin de 130 milliards d’euros pour faire face au conflit, selon une étude de Scope Rating publiée ce jeudi.

A peine sorties de la pandémie, les banques ont été parmi les premiers touchés par le conflit entre la Russie et l’Ukraine. Les premiers regards se sont naturellement tournés vers la Société Générale, la plus exposée avec sa filiale Rosbank. Mais outre ces expositions directes, les interrogations...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi