La refonte du conseil d’administration continue chez Credit Suisse

le 22/03/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Severin Schwan ne briguera pas un nouveau mandat à la vice-présidence du groupe. De nouveaux administrateurs font leur entrée pour faire oublier les récents problèmes de la banque.

La refonte du conseil d’administration continue chez Credit Suisse

Deux mois après le remplacement au pied levé d’Antonio Horta-Osório par Axel Lehmann au poste de président de Credit Suisse, la banque se prépare à de nouveaux mouvements au sein de son conseil d’administration. Elle a annoncé, lundi, que son vice-président Severin Schwan ne se représenterait pas à la prochaine assemblée générale, qui se tiendra le 19 avril 2022. Egalement administrateur du groupe pharmaceutique Roche, il était membre du conseil d’administration de Credit Suisse depuis 2014 et vice-président depuis 2017.

Critiqué pour avoir accepté des fonctions au sein de ces deux entreprises, et pour avoir poussé au départ d’Antonio Horta-Osório après avoir contribué à sa nomination, Severin Schwan avait évoqué dès janvier son possible départ. D’autant que certains des plus grands actionnaires de la banque avaient prévenu qu’ils s’opposeraient à sa reconduction au poste de vice-président.

Kai S. Nargolwala, qui a rejoint le conseil d’administration en 2013 et occupe le poste de président du comité de rémunération depuis 2017, et Juan Colombas ont également décidé qu’ils ne se représenteraient pas.

Severin Schwan sera remplacé par Christian Gellerstad, nommé administrateur en 2019, qui deviendra vice-président et administrateur principal indépendant, ainsi que président du comité de rémunération, sous réserve de sa réélection lors de la prochaine assemblée générale annuelle.

Le conseil d’administration a en outre annoncé la nomination de Mirko Bianchi, Keyu Jin et Amanda (Mandy) Norton en vue de leur élection lors de la prochaine assemblée générale. Mirko Bianchi, qui travaillait dernièrement chez UniCredit, occuperait le poste de président du comité d’audit de Credit Suisse. Enfin, le président actuel du comité d’audit, Richard Meddings, serait nommé président du comité des risques. Nommé administrateur de Credit Suisse en 2020, il dirige déjà le comité des risques par intérim depuis la nomination d’Axel Lehmann à la présidence du groupe.

Ces nominations, conséquence des difficultés éprouvées par la banque depuis les affaires Greensill et Archegos, ont laissé les marchés de marbre. Le cours de Credit Suisse a terminé la séance à l’équilibre, lundi, dans un marché des banques européennes en très légère baisse, de 0,2%.

Sur le même sujet

A lire aussi