Le Crédit Agricole continue sur sa lancée dans la mobilité

le 22/12/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Crédit Agricole Consumer Finance annonce une prise de participation dans Cosmibilis, détenteur de ByMyCar, et son intention de créer une nouvelle JV de financement.

distributeur automobile ByMyCar.
Le groupe bancaire va investir 100 millions d’euros dans la holding du distributeur automobile ByMyCar.
((concession de Bourgoin-Jallieu) photo ByMyCar.)

Il faut battre le fer pendant qu’il est chaud. Moins d’une semaine après avoir annoncé la création d’une coentreprise avec Stellantis dans la location automobile longue durée ainsi que la reprise de la totalité de FCA Bank, Crédit Agricole Consumer Finance (CACF) persiste sur le thème de la mobilité. Le groupe annonce ce mercredi un investissement de 100 millions d’euros dans Cosmobilis, la holding du distributeur automobile ByMyCar, par le biais d’une augmentation de capital. CACF et Cosmobilis ont par ailleurs l’intention de créer une coentreprise pour toutes les activités de financement du distributeur.

Cette structure, qui pourrait voir le jour au premier semestre 2023, devrait être portée par FCA Bank (qui changera de nom), une fois son acquisition à 100% bouclée auprès de Stellantis. «Dans FCA Bank, nous avons déjà l’habitude de développer des coentreprises avec des marques ou des concessionnaires automobiles, comme c’est le cas, par exemple, avec Ferrari», explique à L’Agefi Stéphane Priami, directeur général adjoint de Crédit Agricole SA et directeur général de CA Consumer Finance. CACF anticipe des financements annuels de 300 à 400 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de ByMyCar qui avoisine les 2 milliards d’euros.

Distributeur plutôt que constructeur

Ces opérations constituent des briques supplémentaires de la stratégie automobile du Crédit Agricole. Cosmobilis a été créé par l’entrepreneur Jean-Louis Mosca. L’entreprise regroupe non seulement ByMyCar, une concession qui distribue 19 marques en France et à l’étranger, mais aussi plusieurs entreprises comme En Voiture Simone, les VTC Marcel ou les plates-formes Elite Auto et Proxauto. La société a l’ambition de faire des acquisitions sur le marché de la concession en Europe, mais aussi intégrer tout l’écosystème de la mobilité. Cet investissement du Crédit Agricole, qui sera syndiqué entre plusieurs entités du groupe, a été effectué avec l’appui de sa filiale Idia Capital Investissement.

La création de la joint-venture illustre le changement qui s’opère aujourd’hui dans le marché du financement automobile. Plutôt que de se lier avec un constructeur, la banque fait équipe avec un concessionnaire multimarque. «Le marché du financement des véhicules est fait de cercles concentriques. Les concessionnaires peuvent recourir aux financements des captives des marques, mais il est possible, toujours sur les véhicules neufs, de faire appel à des financeurs tiers. Enfin, le marché de l’occasion reste totalement ouvert», déclare Stéphane Priami.

Sur le même sujet

A lire aussi