Stellantis réorganise ses activités de financement en Europe

le 17/12/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Stellantis est actuellement le seul constructeur automobile majeur opérant sur le sol américain sans captive de financement automobile.
(RK)

Le constructeur automobile Stellantis a annoncé vendredi une réorganisation de ses différents partenariats dans les activités de financement et la location de longue durée (leasing).

La naissance du groupe, en janvier, a provoqué la coexistence de plusieurs partenariats historiques dans les activités de financement, avec Crédit Agricole Consumer Finance (CACF) pour les marques de Fiat Chrysler, Santander Consumer Finance (SCF), pour Peugeot, DS et Citroën, ainsi que BNP Paribas Personal Finance (BNP PF) pour Opel et Vauxhall.

Stellantis est entré vendredi en négociations exclusives avec ces groupes de crédit à la consommation pour simplifier cette structure en passant d'une logique par marque à une organisation par pays et par activité.

Stellantis va répartir ses activités de financement en Europe, selon les pays, entre BNP PF et SCF. Ces activités en Allemagne, en Autriche et au Royaume-Uni feront l'objet d'une coentreprise à 50-50 avec BNP PF. En France, en Italie, en Espagne, en Belgique, en Pologne, aux Pays-Bas elles passeront par une autre coentreprise à 50-50 avec SCF.

Crédit Agricole sur le leasing

CACF va de son côté racheter à Stellantis les 50% que ce dernier détenait dans FCA Bank, la coentreprise de financement des deux groupes. Cette société cessera ses activités de financement pour les marques de Stellantis mais les poursuivra pour d'autres constructeurs comme Jaguar Land Rover ou encore Aston Martin.

Stellantis et CACF vont concentrer leur partenariat sur la location de longue durée en créant «une société de leasing opérationnel multimarque détenue» à 50-50 par les deux groupes. Cette coentreprise aura pour objectif de doubler d'ici à 2030 la taille de sa flotte de véhicules, par rapport à 700.000 unités en 2020. Elle sera chargée du leasing pour toutes les marques du groupe dans tous les pays. 

« La réalisation des opérations envisagées devrait intervenir au premier semestre 2023 après l'obtention des autorisations requises de la part des autorités de concurrence et des régulateurs compétents », a précisé Stellantis.

Sur le même sujet

A lire aussi