Le coût des catastrophes naturelles réchauffe le besoin de réforme

le 29/10/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La facture des sinistres dus aux événements climatiques pourrait doubler d’ici 2050 à 143 milliards d’euros, rapporte la FFA.

réchauffement climatique (global warming)
Le montant des sinistres dus à la sécheresse pourrait tripler d’ici 2050 à 43 milliards d’euros.
(Crédit European Union)
Les chiffres sont éloquents. Le montant des sinistres dus aux événements naturels pourrait atteindre 143 milliards d’euros en cumulé entre 2020 et 2050, selon une étude de la Fédération française de l’assurance (FFA). Cela représenterait une hausse de 93% par rapport à la période 1989-2019, soit...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi