Bpifrance s’est montrée hyperactive au premier semestre 2021

le 28/09/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Nicolas Dufourcq, le directeur général de Bpifrance.
Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance
(crédit Bpifrance/Margot Lhermite)
L’effet retard de 2020 est plus que résorbé. Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, a reconnu n'avoir « jamais vu ça » lors de la présentation ce mardi des chiffres du premier semestre 2021 de la banque publique, marqués par un record en matière d’investissement en capital. Elle a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi