Le retard sur les prêts participatifs remet en cause la fin du dispositif en 2022

le 21/09/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Ces produits, autorisés par la Commission européenne jusqu'en 2022, manquent de temps pour être adoptés par les entreprises qui n'en voient pas forcément l'intérêt.

Annoncés en grande pompe, les prêts participatifs sont loin d’avoir la popularité envisagée. Alors que les objectifs annoncés par Bercy s’élevaient à 12.000 prêts distribués en moins de 15 mois, seuls 300 millions d’euros auraient pour le moment été alloués sur les 11 milliards d’euros d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi