Blackstone continue de délester AIG de ses actifs non stratégiques

le 16/07/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’assureur américain a bouclé plusieurs transactions avec Blackstone avec qui il s’est engagé dans une relation stratégique de gestion d’actifs.

Siège d'AIG à New York (Bloomberg)
AIG gagne ainsi en flexibilité pour travailler à la séparation de ses activités vie et retraite.
((bloomberg))

AIG entend bien se concentrer sur l’assurance dommages. Plus d’un an après avoir dévoilé un projet de scission de ses activités d’assurance vie et d’épargne retraite, l’assureur américain a annoncé plusieurs transactions avec Blackstone pour aller dans ce sens. Ainsi, le fonds d’investissements va acquérir une participation de 9,9% dans la branche vie et retraite de AIG pour un montant de 2,2 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros). Pour Peter Zaffino, président et directeur général de l’assureur, cette action «fournit à AIG de la flexibilité alors que nous continuons à travailler pour séparer les activités vie et retraite d’AIG, et permet à AIG de déployer un nouveau capital important pour soutenir nos priorités de gestion du capital».

Précisément, la transaction, entièrement en espèces, devrait avoir lieu à la fin du troisième trimestre 2021. Blackstone, par le véhicule à capital perpétuel à long terme Blackstone Real Estame Income affilié au fonds d’investissement, a aussi annoncé l’acquisition des intérêts de AIG dans un portefeuille de logements abordables aux Etats-Unis pour 5,1 milliards de dollars, une nouvelle fois en espèces. Des actifs qui n’étaient plus «au cœur de la stratégie de AIG», justifie Peter Zaffino.

En outre, les deux acteurs entameront «une relation de gestion d‘actifs stratégiques à long terme» une fois la première transaction complétée. Concrètement, Blackstone gérera un montant initial de 50 milliards de dollars du portefeuille existant de l’activité vie et retraite de AIG. Ce montant augmentera ensuite pour atteindre 92,5 milliards de dollars, précise un communiqué de presse.

Un partenariat stratégique symbolisé par l’arrivée de Jon Gray, président et chef d’exploitation de Blackstone, au conseil d’administration de l’activité vie et retraite de AIG une fois la transaction complétée.

Ce-dernier souligne l’intérêt d’un tel partenariat : «Nous sommes convaincus que notre plateforme de pointe pour l’origination de crédits privés jouera un rôle important pour aider à répondre aux obligations à long terme des assurés tout en maintenant une qualité de crédit élevé».

Surtout, ces opérations témoignent une nouvelle fois de la tendance lourde concernant la logique industrielle derrière les rapprochements entre capital-investissement et assurance. Les passifs de longue durée des assureurs vie et retraite doivent être investis dans des actifs rémunérateurs que des groupes comme Blackstone sont prêts à dénicher.

Sur le même sujet

A lire aussi