La rentabilité des banques européennes se redresse

le 30/06/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

EBA European Banking Authority
(Photo EBA.)

Un record. La rentabilité des capitaux propres (RoE) des banques de l’Union européenne est passée de 1,9% au quatrième trimestre 2020 à 7,6% au premier trimestre 2021, rapporte mardi l’Autorité bancaire européenne (EBA) dans son tableau de bord trimestriel des risques. Il s’agit du plus haut niveau atteint depuis la création de ces tableaux de bord, soit 2014. Cette performance a été permise par la contraction du coût du risque, l’augmentation des commissions et des revenus de trading, précise l’autorité.

Dans le même temps, les ratio de capitaux propres (CET1) s’affichent en moyenne à 15,6%, en légère amélioration par rapport au trimestre précédent (15,5%). Le ratio de prêts non performants (NPL) est en baisse de 10 points de base à 2,5% en moyenne, mais cache des hétérogénéités. Ainsi, les secteurs de l’hébergement et de la restauration (qui passe de 8,4% à 9%) et de l’art et des loisirs (de 7,2% à 7,9%) subissent les plus grosses augmentation.

Des hétérogénéités qui traduisent les conséquences économiques de la pandémie, des conséquences qui inquiètent encore. « En ce qui concerne l'avenir, les résultats du questionnaire sur l’évaluation des risques montrent qu'une proportion relativement élevée de banques s'attend plutôt à une détérioration de la qualité des actifs de la plupart des portefeuilles », rapporte l’EBA. Dans le détail, plus de 70 % des banques s'attendent à une détérioration de la qualité des actifs des prêts aux PME, 65% dans le crédit à la consommation et 55% dans l'immobilier commercial.

Le tableau de bord est basé sur un échantillon de 131 banques qui représentent 80 % des actifs du secteur bancaire de l'UE.

Sur le même sujet

A lire aussi