Les pouvoirs du médiateur de l’AMF restent limités face aux arnaques

le 20/05/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'année 2020 marque une sophistication et une diversification des pratiques frauduleuses.

Les pouvoirs du médiateur de l’AMF restent limités face aux arnaques
Une bonne partie des établissements escrocs sont à l’étranger, en dehors du champ de compétence de l’AMF.
(RK)
Le réflexe pour un particulier lésé de faire appel à un médiateur est peut-être une bonne chose, mais ne conduit pas forcément à la résolution de tous ses problèmes. Le rapport du médiateur de l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour 2020 constate que la crise sanitaire n’a pas fait baisser l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi