Le Crédit Agricole confirme le bon trimestre des banques

le 07/05/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le siège social de CASA est situé à Montrouge dans les Hauts-de-Seine
(Photo CASA.)

Crédit Agricole SA (CASA) a publié un résultat net part du groupe sous-jacent pour le premier trimestre 2021 de 932 millions d'euros, en progression de 43,1% par rapport au premier trimestre de l'année précédente. Ce résultat sous-jacent constitue « [le] meilleur premier trimestre que l'on enregistre depuis 2012 », a déclaré Jérôme Grivet, directeur général adjoint de Crédit Agricole SA, en charge des finances, lors d'une conférence de presse. 

Le résultat net publié a atteint 1,05 milliard d'euros, en hausse de 63,9 %. Il comprend notamment la restitution d'un trop versé des contributions au titre du fonds de résolution unique (FRU) sur les exercices 2016 à 2020 pour 130 millions d'euros. 

Le produit net bancaire (PNB) sous-jacent du groupe a atteint 5,5 milliards d'euros, en hausse de 7,2% par rapport au premier trimestre 2020. 

Les charges d'exploitation sous-jacentes (hors FRU) du groupe sont restées stables à 3,2 milliards d'euros. 

Le coefficient d'exploitation s'améliore pour atteindre 58%, en baisse de 4,2 points de pourcentage par rapport au premier trimestre 2020. 

L'activité de la banque de financement et d'investissement (BFI) a affiché des revenus sous-jacents en hausse de 13,6%, à 1,37 milliard d'euros. Les revenus des activités de marché ont crû de 17,4%, à 708 millions d'euros, comprenant une hausse de 13,5% des revenus des activités taux et change (FICC). 

Concernant la banque de proximité en France, le PNB affiche une hausse de 1,9%, à 905 millions d'euros. A l'international, cette activité progresse de 3,4%, avec un PNB de 693 millions d'euros, notamment « grâce à une activité commerciale dynamique en Italie », a expliqué le groupe dans un communiqué. 

En assurance, le produit net bancaire sous-jacent atteint 625 millions d'euros au premier trimestre 2021, en hausse de 22,2%. 

Sur le crédit à la consommation, le PNB sous-jacent de CA-CF atteint 502 millions d'euros, stable par rapport au premier trimestre 2020.

Baisse du coût du risque

Le coût du risque de la banque a baissé de 38,2% au premier trimestre à 384 millions, à comparer à 621 millions d'euros au premier trimestre 2020 et 500 millions d'euros au quatrième trimestre 2020. « La baisse du coût du risque par rapport au premier trimestre 2020 s'explique à hauteur de 56% par un moindre provisionnement des encours sains (Stage 1&2) », a précisé le groupe. 

Le ratio de fonds propre CET1 de Casa se monte à 12,7%, en baisse de 40 points de base par rapport à son niveau du trimestre précédent. La banque explique ce recul, pour 20 points de base, par le débouclage de 15% du mécanisme de garantie « switch » (correspondant à un transfert vers les Caisses régionales d'une partie des exigences prudentielles s'appliquant à Crédit Agricole SA). Ce mécanisme est désormais démantelé à 50% et la banque a confirmé qu'il le serait en totalité à la fin de 2022. 

Le reste de la baisse du ratio est essentiellement dû « aux effets de change, de migration de notation de certaines contreparties sur le périmètre de CA CIB et [à] un effet de la montée des taux d'intérêt chez Crédit Agricole Assurance », a précisé Jérôme Grivet. 

Travaux d'intégration à prévoir

Credit Agricole SA compte actuellement deux opérations d'acquisition en cours. Sa filiale Amundi est entrée en négociations exclusives pour acquérir Lyxor pour un prix en numéraire de 755 millions d'euros hors capital excédentaire. Le groupe a confirmé attendre une finalisation de l'opération au premier trimestre. 

Ensuite, Credit Agricole SA a mené via sa filiale italienne CA Italia, une OPA sur Credito Valtellinese (Creval) que Philippe Brassac, le directeur général de Crédit Agricole SA, qualifie de « non sollicitée mais amicale dans l'esprit ». La banque a confirmé avoir acquis 91,2% des titres de Creval pour 785 millions d'euros, soit 12,27 euros par action. « Nous avons toutes les conditions pour pouvoir faire assez rapidement une fusion entre Creval et Credit Agricole Italie », a précisé Xavier Musca, directeur général délégué de Crédit Agricole SA.

Vers 9h20, le cours de l'action Casa était stable à 13,08 euros dans un marché en très légère hausse.

Ces résultats, qui viennent après ceux de BNP Paribas, de la Société Générale et de BPCE-Natixis, confirment dans l'ensemble la bonne passe des banques en ce début d'année 2021, grâce à la baisse du coût du risque et à la bonne santé des marchés financiers.

A lire aussi