Le Credit Agricole améliore son offre sur la banque italienne Creval

le 15/04/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La banque italienne Credito Valtellinese, gruppo bancario Creval
(Photo Creval.)

Le Crédit Agricole aura résisté plusieurs semaines. Le groupe a annoncé mercredi soir avoir finalement relevé le prix de son offre publique d’achat sur l’intégralité des titres de la banque italienne Creval de 10,5 euros par action à 12,2 euros par action. L’action Creval a clôturé à 12,34 euros mercredi. La banque française a précisé que si le seuil d’adhésion dépassait les 90%, l’offre passerait à 12,5 euros par action. Ce qui ferait monter l’offre totale à 855 millions d’euros par rapport aux 737 millions d’euros initialement proposés par Crédit Agricole Italia (détenu à 75% par Crédit Agricole) pour racheter le troisième prêteur transalpin.

Cette annonce arrive quelques jours avant l’assemblée générale de Creval, qui doit se tenir lundi 19 avril, soit 2 jours avant la fin de l’offre de Crédit Agricole. La société de conseil aux actionnaires Glass Lewis avait recommandé de voter contre l’offre à ce niveau lors de l’AG.

Les critiques contre le niveau de l’offre se multipliaient. L’activiste Petrus Adviser, qui détient 3% de Creval, estimait le prix de la banque entre 13,2 euros et 21,1 euros par action mi-février. Le deuxième actionnaire de la banque italienne (6,15%), DGFD, la société d’investissement de Denis Dumont, déclarait à Bloomberg que « le prix proposé n’est pas adapté à la valeur actuelle et future de Creval. » Un avis partagé par la banque italienne qui, « reconnaissant la logique stratégique de l’opération », jugeait l’offre insuffisante à la vue des performance de Creval dans le milieu bancaire italien, citant par exemple son ratio CET1 de 19,6% contre une moyenne de 14,4% en Italie. Elle s’appuyait sur des études de Bank of America et Mediobanca qui valorisaient Creval, selon des méthodes différentes, dans une fourchette comprise entre 13,47 euros et 22,7 euros par action.

L’action Creval gagnait 0,64% à la bourse de Milan ce matin, à 12,4 euros. « La probabilité que la banque verte prenne le contrôle de Creval se renforce », juge OctoFinances.

Sur le même sujet

A lire aussi