Les banques américaines devront muscler leur capital

le 22/03/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

JPMorgan a déjà abaissé d’un milliard sa prévision de revenus nets d’intérêt cette année
(Photo JPMorgan Chase.)

La Fed a annoncé vendredi dernier que l’exemption temporaire décidée le 1er avril dans le cadre de la crise afin d’exclure l’assouplissement sur le calcul du ratio de levier supplémentaire (SLR) pour les grandes banques américaines ne sera pas reconduite au-delà du 31 mars. Cette exemption leur permettait d’exclure du dénominateur du ratio (qui est de 3% en plus du ratio de levier Tier 1 de 4% aux Etats-Unis) la détention d’emprunts du Trésor américain «en bilan» ou leurs dépôts auprès de la banque centrale. Un addendum du 15 mai, qui n'est pas non plus reconduit par les régulateurs américains – Fed, FDIC, OCC –, avait étendu l’exclusion aux Treasuries mis en pension.

Sur le même sujet

A lire aussi