Barclays n’est pas encore sortie des incertitudes de 2020

le 19/02/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque anglaise est sanctionnée pour des perspectives floues alors qu’elle boucle l’année à un meilleur niveau qu’attendu.

Barclays ne déroge pas à la hausse du coût du risque. Le banque anglaise a dévoilé jeudi matin un bénéfice avant impôts de 3,07 milliards de livres, plombé par une hausse des charges de dépréciation du crédit à 4,84 milliards de livres (1,9 milliard de livres en 2019). La résilience des résultats...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi