Les banques françaises tiendront le choc en 2021 selon S&P

le 21/01/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

notation de crédit
(Fotolia)

Les banques françaises abordent l'année 2021 en étant capables d'absorber les chocs associés à la pandémie de Covid-19 mais pas encore de retrouver rapidement leur rentabilité d'avant la pandémie, a indiqué S&P Global Ratings dans un rapport publié jeudi.

« Nos perspectives de notation sont négatives pour la plupart des banques françaises depuis avril 2020 », a rappelé l'agence de notation. « Les perspectives négatives signifient que des abaissements de note sont possibles en cas de renforcement des menaces sur la rentabilité et nous pourrions devoir prendre des décisions sur les notes de certaines banques au cours du premier semestre », a indiqué Nicolas Malaterre, chez S&P Global Ratings.

Toutefois, « les notations tiennent également compte de notre opinion selon laquelle les fondamentaux des banques françaises, qui disposent de bilans solides et d'activités bancaires et d'assurance diversifiées, restent sains et soutiennent leur solvabilité », a ajouté l'agence.

Selon l'agence de notation, « le coût du risque pour les prêts domestiques des banques françaises restera élevé en 2021 à environ 50 points de base (pb) »  au-dessus de la moyenne française à long terme, « mais sera inférieur à celui de 2020 ». « Les banques ont dû constituer des provisions importantes l'année dernière », pour se conformer aux normes comptables IFRS 9, mais elles « utiliseront largement ces provisions prospectives cette année au fur et à mesure des défaillances ».

Sur le même sujet

A lire aussi