La Bred a recapitalisé sa filiale d’assurance vie

le 27/02/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Bred, Banque Populaire basée à Paris

La Bred, la première des Banques Populaires, a augmenté le capital de sa filiale d'assurance Prepar en octobre dernier, pour contrecarrer l'effet de la baisse des taux d'intérêt sur sa solvabilité. «Par précaution pure, nous avons fait une augmentation de 40 millions d'euros», a annoncé ce matin Olivier Klein, le directeur général de la Bred, lors de la présentation de ses résultats 2019. «Nous n'avions pas de problème de solvabilité mais ça tangentait vers un niveau bas», a-t-il ajouté, en notant aussi l’effet positif du relèvement des taux des obligations d'Etat de la zone euro en fin d'année.

Au 31 décembre, le ratio de solvabilité de Prepar atteignait 191%. Il aurait été de 148% sans l'intégration de 70% de la provision pour participation aux bénéfices des contrats, autorisée par Bercy avant la clôture des comptes annuels des assureurs. La solidité des acteurs français fait débat depuis plusieurs mois, dans le sillage de la recapitalisation surprise de 540 millions d'euros de Suravenir, la filiale du Crédit Mutuel Arkéa.

En octobre, la Bred a également commencé à ajuster sa politique commerciale aux taux bas en imposant la souscription d’unités de compte (UC), non-garanties en capital, aux clients souhaitant verser plus de 100.000 euros sur une assurance vie. Les autres clients peuvent continuer à alimenter leur fonds en euros sans contrainte de diversification. En revanche, la banque a décidé de ne pas moduler le taux de rendement des contrats en fonction du taux d’UC, contrairement à nombre de ses concurrents. Son principal contrat a servi 1,35% au titre de 2019. Prepar gère au total 7 milliards d'euros d'encours d’assurance vie.

La Bred a par ailleurs publié un résultat net en hausse de 11% en 2019, à 307 millions d’euros. Son produit net bancaire a progressé de 5,1%, à 1,25 milliard d’euros.

Sur le même sujet

A lire aussi