Ronan Le Moal quitte la direction du Crédit Mutuel Arkéa

le 12/02/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Siège du Crédit Mutuel Arkea au Relecq-Kerhuon (29).
(Photo Arkéa.)

Son départ est une surprise de taille. Ronan Le Moal est remplacé à la direction générale du Crédit Mutuel Arkéa par Hélène Bernicot, actuelle directrice du secrétariat général et de la communication institutionnelle, a annoncé cet après-midi la banque mutualiste. Cette décision « à effet immédiat », comme le précise à L’Agefi une porte-parole du groupe, a été prise ce matin par le conseil d’administration. Elle signe la fin d’une aventure de 25 ans au sein d’Arkéa pour Ronan Le Moal. « C’était le bon moment pour moi, déclare Ronan Le Moal dans le communiqué de la banque. Je n’ai jamais caché mon envie d’être entrepreneur et c’est donc naturellement cette voie que je souhaite emprunter aujourd’hui ».

Le conseil d’administration a été «informé» ce matin de sa décision de quitter le groupe, expliquent Ronan Le Moal et Jean-Pierre Denis, président d’Arkéa, dans deux courriers distincts adressés à l’ensemble des salariés cet après-midi et dont L’Agefi a obtenu une copie.

Hélène Bernicot, dont la nomination est soumise à l’agrément du régulateur bancaire, est âgée de 44 ans et présente dans le groupe depuis 15 ans, après un début de carrière chez Mazars. Passée par le contrôle de gestion et les ressources humains, elle n’a pas d’expérience directe dans les métiers de la banque mais sera épaulée par Anne Le Goff, actuel bras droit de Ronan Le Moal qui conserve son poste de directrice générale déléguée.  

Ronan Le Moal avait été nommé à la tête du groupe en 2008, peu après l’arrivée à la présidence de Jean-Pierre Denis. Le tandem a transformé Arkéa en élargissant ses métiers et ses filiales jusqu’à former le projet d’un groupe indépendant du reste du Crédit Mutuel, malgré l'opposition de la puissante fédération de Strasbourg. A ce jour, cette ambition n’a pas abouti. « Le départ de Ronan Le Moal est peut-être un signe que l’indépendance ne se fera pas », s’interroge un syndicaliste du Crédit Mutuel. « Ronan Le Moal est un dirigeant visionnaire qui a modernisé la banque, avec de très bons résultats financiers, mais il a connu quelques revers l’an dernier avec la recapitalisation de Suravenir (la filiale d’assurance d’Arkéa) et l’abandon des projets de rachat de Socram Banque et de l’allemande Privatbank », analyse un autre élu, représentant du personnel d’Arkéa.

Sur le même sujet

A lire aussi