UniCredit veut augmenter le retour à ses actionnaires

le 03/12/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Tour Unicredit à Milan, inaugurée en février 2014. Architecte Cesar Pelli.
(Photo Unicredit. Architecte Cesar Pelli.)

UniCredit se serre la ceinture mais prévoit dans le même temps d'augmenter la rémunération de ses actionnaires. Lors d'une journée investisseurs organisée à Londres pour détailler le nouveau plan stratégique 2020-2023, la direction de la banque italienne a annoncé prévoir de supprimer 8.000 emplois et de fermer environ 500 agences d'ici à 2023. Objectif : réaliser des économies brutes de 1 milliard d'euros en Europe de l'Ouest. Les coûts devraient diminuer de 0,2% par an et s'établir à 10,2 milliards d'euros à la fin du plan, a précisé la banque.

UniCredit vise un résultat net courant de 5 milliards d'euros en 2023 contre 3 milliards en 2018 et 4,7 milliards attendus en 2019. ​Son rendement des fonds propres ROTE sera d'au moins 8% sur toute la durée du plan.

Dans le même temps, la banque dirigée par Jean-Pierre Mustier prévoit de porter le taux de redistribution de ses bénéfices à 50% en 2023 contre 20% en 2018 et 40% en 2019. Cela représente au total 8 milliards d'euros cumulés, dont 2 milliards d'euros de rachats d'actions. UniCredit rappelle que ce programme de rachats d'actions doit obtenir l'approbation du superviseur bancaire, la Banque centrale européenne.

En fin de matinée, le cours de l'action UniCredit gagne 0,73%.

Sur le même sujet

A lire aussi