Liban : les banques privées vont contribuer à la réduction du déficit

le 22/10/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les banques privées libanaises devront contribuer à la réduction du déficit budgétaire à hauteur de 5.100 milliards de livres libanaises (3,03 milliards d'euros), par le biais notamment d'une taxe sur les bénéfices. Après cinq jours de manifestations dans le pays, le conseil des ministres...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi