Les taux négatifs de la BCE ont coûté 21 milliards d’euros aux banques

le 06/06/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les taux d’intérêts négatifs sur les dépôts bancaires grignotent 4,3% des profits des établissements de la zone euro, selon une étude de Deposit Solutions.

La facture est salée. L’instauration d’un taux de dépôt négatif (-0,40%) par la Banque centrale européenne (BCE) a coûté aux banques 21,4 milliards d’euros depuis cinq ans, selon une étude de la plate-forme allemande d’open banking Deposit Solutions publiée ce jeudi. Pensée pour relancer l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi