Citigroup renforce son exposition au marché bancaire britannique

le 03/04/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque américaine, épaulée par un financement de Pimco, va acquérir un portefeuille de 4,9 milliards de livres de prêts originés avant la crise.

Citigroup profite de la volonté de Londres d’accélérer le démantèlement de sa structure de défaisance (bad bank). Formée en 2010 pour héberger les créances douteuses de Bradford & Bingley (B&B) et de Northern Rock (NRAM), UK Asset Resolution (UKAR) va céder dans les prochaines semaines...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi