La rémunération variable des patrons de SocGen et de BNP Paribas recule

le 12/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Frédéric Oudéa, le directeur général de la Société Générale, a vu sa rémunération variable chuter de 19% sur un an, à 1,06 million d'euros, au titre de l’exercice 2018, d’après le document de référence publié lundi sur le site du groupe bancaire. Lors de la présentation de ses résultats annuels,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi