La Caisse des dépôts vise 100 départs volontaires d’ici à 2021

le 12/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Caisse des dépôts et consignations (CDC) rentre dans le vif des négociations avec les partenaires sociaux sur l’évolution de l’emploi au sein du groupe pour la période 2019-2021. La direction des ressources humaines a transmis lundi aux syndicats deux projets d’accord, l’un sur les cessations anticipées d’activité, l’autre sur une rupture conventionnelle collective (RCC), une grande première pour l’établissement public, comme l’avait révélé L’Agefi fin janvier. Ils feront l’objet d’une séance de négociations le 14 mars.

Le « nombre maximal de départs envisagés » dans le cadre de la RCC sera fixé à « 100 collaborateurs », selon le projet d’accord. Le nombre de suppressions d’emploi qui seraient associées à ces départs volontaires reste à préciser.

Sur le même sujet

A lire aussi