Les banques accusent le coup face au gel des taux de la BCE pour 2019

le 08/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Intérieur de la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort.
(Crédit ECB Robert Metsch)

Le secteur bancaire européen a accusé le coup après l'annonce en début d'après-midi par la Banque centrale européenne d'un maintien de ses taux d'intérêt au niveau actuel au moins jusqu'à la fin 2019, alors que la BCE avait auparavant fixé à la fin de l'été 2019 une possible première remontée (lire par ailleurs). A la Bourse de Paris, la Société Générale a terminé en baisse de 4,32% à 25,94 euros, plus fort repli du CAC 40. BNP Paribas a cédé 3,38% à 43,18 euros, Crédit Agricole SA 3,16% à 10,65 euros​ et Natixis 3,95% à 4,6 euros. Les cours de Bourse des autres grandes banques de la zone euro ont également fini en nette baisse. L'indice Euro Stoxx des banques a cédé 3,4%. Les banques de la zone euro vont ainsi devoir continuer à composer avec un taux de rémunération des dépôts à -0,40%, niveau auquel il se trouve depuis mars 2016 et qui pèse sur leur génération de revenus.

Sur le même sujet

A lire aussi