Aon renonce à lancer une offre d’achat sur Willis Towers Watson

le 06/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le plus important rachat de l'histoire du courtage en assurances n'aura finalement pas lieu. Le britannique Aon a déclaré mercredi en milieu de journée qu'il n'entendait plus étudier une acquisition de son concurrent Willis Towers Watson, valorisé 24 milliards de dollars (21,2 milliards d'euros)....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi